LE CHAMP

 

 

 

 

Le champ des possibilités, horizon ouvert
Blé possible l'été, blanc paisible l'hiver,
Sillons diseurs de bonne aventure
Sur cette paume optimiste,
Offerte aux altitudes, en attente de caresses,
Qu'elle prendra en retour de fruits et récoltes.
Palerme sur cet épiderme de germes,
Cultures croisées et parallèles jusqu'au point de fuite des saisons,
Pour une seule destinée
Dans ce cadre scène d'une nature jamais morte,
Toujours renaissante, parcelle soumise à la logique du ciel,
Loin des logiciels, pixels aux angles arrondis,
Peintre qui mêle pluie et pastel sur des hectares de toile,
Jamais signés, jamais achevés, seulement au repos
Puisque l'art n'est pas sans silence, sans aération,
Soupir nécessaire à l'inspiration du créateur,
Anonyme, en ce point où s'embrassent ciel et terre.


Samedi 25 avril 2009
20h32
Vauhallan
© Marianne Boyer

champ route ciel gris nuages forêt arbres lumière